Comment dire au revoir au mono sourcil ?

Il y a les fans de François Fillon et il y a les autres. Si vous êtes plutôt dans la seconde catégorie, sachez que vous êtes au bon endroit. On vous explique comment passer le cap de l’épilation des sourcils et on vous livre tous les conseils pour que ça se passe les-doiiiiiiigts-dans-le-nez.


On en convient : le mono-sourcil sied parfaitement à certains hommes et l’enlever reviendrait à leur ôter tout charisme (ou presque). Mais on en convient également : pour la plupart d’entre vous, ce n’est pas le genre de détail dont tout le monde raffole. Ça a tendance à alourdir le regard. Pour les hommes (comme pour les femmes d’ailleurs), les sourcils peuvent complètement changer les traits. Si on ajoute à cela qu’un homme qui prend soin de soi, c’est un argument qui plait, on a plus de raison d’hésiter. Et pour ceux qui pensent que leurs voisins/potes/patrons/collègues/célébrités ne touchent pas leur poils, sachez que 80% des hommes s’épilent au moins une zone du corps, et 40% déclarent épiler leurs sourcils ou être prêt à franchir le cap. Donc, pas de tabous entre nous.


A) Trois instruments sont nécessaires :

1) une pince à épiler

2) une règle ou un stylo

3) des ciseaux


La zone la plus simple et celle ou vous ne risquez pas de vous défigurer, c’est celle située à l’intérieur de vos 2 sourcils. Excepté pour nos amis particulièrement poilus, il s’agira ici d’enlever seulement quelques poils disgracieux. A l’aide de votre pince à épiler, retirer les délicatement.


B) Comment savoir où s’arrêter ? 

Rien de plus simple. Placez la règle ou le stylo à l’extérieur de votre narine droite. Ensuite, visualisez une ligne imaginaire jusqu’à l’intérieur de votre oeil droit également. Marquez d’un petit point au stylo l’endroit où la ligne arrive sur votre sourcil : ce sera votre marque à ne surtout pas dépasser (si vous ne voulez pas être défiguré).

 Pour ceux que ça inquiète : ne perdez pas de vue que comme tout poils, ça finit par repousser. Si vous vous sentez en confiance, pour les plus téméraires d’entre vous, vous pouvez également vous attaquer à l’extérieur de vos sourcils, si jamais la ligne se prolongent trop. Pour trouver la limite, rien de plus simple : tracez une ligne imaginaire entre l’extérieur de votre narine toujours et

l’extérieur de votre oeil (du même côté hein). L’endroit ou cette ligne traverse votre sourcil est la limite à ne pas dépasser : on ne touche plus à ces poils là.


Un dernier conseil : on ne touche pas au dessus ni au dessous de ses sourcils seuls. On file voir une professionnelle qui saura parfaitement répondre à vos attentes (ou au contraire, les freiner en vous expliquant que c’est peut-être une mauvaise idée).


C) Niveau entretien, ça donne quoi ?

Les poils ça repousse, on ne vous apprends rien. Maintenant que vous êtes satisfaits de vos nouveaux sourcils, il faut entretenir. L’idéal est d’enlever tous les 3 ou 4 jours les poils qui repoussent, sous peine d’être vite débordé et de devoir repartir de zéro.


D) Et niveau douleur ?

Soyons honnêtes : l’épilation des sourcils, ce n’est pas un kiff, mais il y a bien plus douloureux comme zone (on vous laisse deviner laquelle). Si vraiment vous craignez de faire un malaise fulgurant en arrachant le premier poil, n’hésitez pas à appliquer du froid sur la zone concernée, pour un effet anesthésiant.


Voilà vous êtes prêt à passer le cap.

SI CET ARTICLE VOUS A PLU
N'HÉSITEZ PAS À VOUS ABONNER À NOTRE NEWSLETTER

Share with

Laisser un commentaire

Commencez à écrire et appuyez sur Entrée pour rechercher

Mon panier

Votre panier est vide.